< 2/59 >

Compte rendu de l’atelier public septembre 2012

Atelier Public du Collectif de l’Union - 3 Septembre 2012

Accueil : Rassemblement du collectif de l’Union, d’associations locales

Information : Réception des nouveaux annuaires téléphoniques : la rue Stéphenson n’est plus mentionnée. Elle apparaît dans la ville Roubaix
Les foulées du Chœur s’organisent le 14 Octobre : l’objectif est de faire découvrir aux gens l’Union en partant du CETI en courant ou en marchant en binôme,

Sont présents : Vincent, Cécile (Arborescence), Jeanne (Hep à l’Union), Mme Mouton (habitante du quartier), Mme Parent (Présidente de Rase pas mon quartier), Caroline, Pierre Six (membre du conseil de quartier du Blanc Seau, Membre du mouvement démocrate, entrepreneur), Paul Destailleur (membre du GADE), Tarik (conseiller à la maison de l’emploi, ancien du textile), Jérôme Montois (Veilleurs de l’Union), Gilbert Pringuet (habitant du cul du Four, et membre du Comité de quartier du cul de four et membre des Veilleurs de l’Union, HEP), Hamza (animateur du Collectif de l’Union), Josiane Guillain (Chœur de Femmes), Anne Lescieux (UPC), Denise Bouchez (HEP à l’Union)

Les travaux durent depuis très longtemps, les nouveaux arrivants semblent déçus. Il y aurait des problèmes d’isolation (des démarches juridiques seraient en cours).

1. Le Forum de l’Union

C’est un grand rassemblement associatif et professionnel. L’objectif est de réfléchir au sens du quartier de l’Union dans les quartiers environnants.

C’est un moment de rencontres et de débats. Comment les habitants et les citoyens puissent participer à l’Union, avoir un accès à l’emploi, au logement. Comment pouvons-nous améliorer avec l’Union les quartiers environnants ? Il s’agira d’échanger sur la situation et les constats actuels : pauvreté locale, renchérissement des matières premières.

Des associations locales et régionales se sont regroupées, notamment la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités. Chaque participant pourra discuter des sujets qu’il souhaite aborder. La Première journée sera une phase d’émergence des réflexions et la deuxième sera l’occasion de formuler des plans d’actions pour développer une économie coopérative et associative.

Les travaux seront rédigés et publiés pour faire des propositions aux acteurs publiques et politiques. Ces propositions pourraient contribuées à refaire collectif, comment mobiliser les gens ? Quelles postures professionnelles ? Quelles politiques sociales et écologiques ? Ce forum propose un débat démocratique avec une diversité de personnes.

Observation : l’Union au début c’était entre la rue déchalons et le pont Morey (vérifier ORTH). Il y a la rue de la Tossée et Roubaix qui sont les colonnes vertébrales de l’Union. Tourcoing est très proche de l’Union. De la rue de Roubaix on voit l’église Saint Joseph. Il y avait beaucoup d’échanges avec l’Alma.
Il faut prendre en compte l’existence des rues existantes qui font parties de l’Union. L’Union est une pensée récente des urbanistes.

Aujourd’hui, il y a 50 de personnes d’inscrites.

L’animation : Colibris va guider l’animation. Dés le début, chaque personne qui souhaite discuter d’un sujet pourront proposer un sujet pour en discuter en atelier. 30 Ateliers pourront être organisés, 80 propositions seront définies à la fin de la première journée et le lendemain, les propositions qui semblent prioritaires pour les participants seront discutées en premier. Enfin des plans d’actions, des décisions, des propositions pourront être définis.
Les participants ont la liberté de changer d’atelier au moment où ils le souhaitent.

Le Forum sera l’occasion de faire monter la pression, de trouver des partenariats et des entreprises.
Un autre sujet : comment mobiliser les personnes et comment nous bouger pour faire évoluer les choses ? Comment s’engager ?

Comment préserver la dynamique après le Forum ? Les programmes d’actions permettront de continuer le travail. L’appréhension est qu’après la dynamique, le travail s’étouffe. Il faut que les personnes qui quittent le forum, ils doivent partir avec des réponses et des idées, des réflexions et des plans d’actions qui les concernent. Aussi, il faut avancer pas à pas et réaliser des choses pas à pas pour que les gens le voient et pas aller vers des choses irréalisables. En même temps, il faut aussi imaginer ce que pourrait devenir le quartier. Par exemple, le collectif canal a imaginé la remise en navigation du Canal et qui le croyait à l’époque.

Comment participer à la décision après le weekend ? Parce que si des décisions sont prises sans ceux qui ont participé à ces deux jours de travail. Peut-être pourrons-nous créer un groupe de suivi ?
Aussi, le Forum n’est pas venu comme un cheveu sur la soupe, ce n’est pas un instant qui vient bizarrement. Nous participons déjà à des groupes de travail de l’aménageur mais il faut aussi mobiliser les habitants autour parce qu’il n’y a personne pour résister (hormis Rase pas mon quartier).

Le Collectif de l’Union s’inscrit complètement dans les exigences des écoquartiers de faire de la participation.
L’objectif est de vendre des m2 de bureaux avant de penser au reste et après les logements vont attirer la population car il y aura de l’emploi. Le prix moyen du m2 à la Tossée est 2 700 euros/m2.

Les assises de l’Union sont reportées au 19 et 20 Octobre et seront accompagnées par les rencontres nationales des écoquartiers.

Remarques générales :

  • La question de la démocratie locale
  • Mercredi 11 Septembre : un film est projeté sur les initiatives de transition au Fresnoy.
Spip | | Suivre la vie du site RSS 2.0