1/59 >

Compte-rendu de l’atelier public du 4 juin 2012

ATELIER PUBLIC DU COLLECTIF DE L’UNION – Lundi 4 Juin 2012

Sont présents : Gilbert, Vincent Boutry UPC, Serge Desptoop, Marie-Françoise Penet, Habitant, Jeanne Valquant Hep à l’Union, Josiane Villain Cœur des Femmes, Fanny Duperray, Centre social de la mousseriez, Ancienne de la Tossée, GADE, Emilie Pequet Agence d’urbanisme, Caroline Lejeune, Rabah Mézine, Bouzid Belgacem, Hamza El Kostiti, Association Arborescence, Denise Bouchez, Madame Guillin

L’Ilot Stéphenson – Arrivée des nouveaux habitants
Les premiers habitants des maisons réhabilitées de Stéphenson sont arrivés à l’Union le 29 Juin 2012. Six familles sont donc installées. Six autres arriveront à la rentrée de septembre. Ces familles louent des maisons de LMH ou achètent des maisons. L’opération Stéphenson arrive à son terme. Des maisons sont encore disponibles à l’achat. Pour plus d’informations voir : http://www.lunion.org/logement/la-rehabilitation-de-lilot-stephenson.html

La convention SEM/Collectif de l’Union : une renégociation en cours
Dans le cadre du renouvellement de la convention de partenariat avec la SEM Ville Renouvelée (aménageur de l’Union), le Collectif de l’Union, accompagné par l’UPC, a écrit un bilan trois axes importants : enrichir la gouvernance, mettre en place l’atelier public, créer une culture de participation (Séminaire/conférence), Mobiliser les quartiers
L’UPC va présenter ce bilan de la convention 2009/2012 auprès de l’équipe de la SEM VR en vue de faire une proposition au comité de pilotage du projet avec la LMCU, les trois villes de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos. LA rencontre avec les techniciens de la SEM VR se déroulera le 12 Juin prochain.
Le Collectif de l’Union va demander des moyens supplémentaires de la SEM VR pour continuer la démarche de mobilisation et des quartiers.

Le film Chez Salah de l’association Tribu
Un documentaire sur Salah, réalisé par l’association tribu, a rassemblé beaucoup de participants à la condition publique. Le documentaire a raconté l’histoire du combat de Salah appuyé de témoignages. L’objectif était de rendre visible la manière dont le projet de l’Union avait évacué la présence de Salah. Les travaux continus, Salah est enclavé dans son triangle de la rue de Roubaix-Tourcoing ; la rue va au-dessus des fenêtres de son café. D’autres maisons n’ont pas eu la chance d’être maintenue dans le projet de l’Union. L’EPF a démolit de nombreuses maisons et beaucoup de personnes ont du partir. Un plan a été défini et voté par la LMCU il y a 5ans. Les maisons ont été murées à partir de 1998. Rase pas mon quartier s’est aussi organisé pour maintenir ses maisons et ils ont réussi.
Une fête a été organisée chez Salah après la diffusion du film documentaire. C’est un beau résultat.

Union des Gens du Textile : Le 15 Juin, prochain Café Textile à Wattrelos
L’Union des Gens du Textile (UGT) vont à la rencontre des citoyens de la métropole pour faire connaître le projet de création de lieu de mémoire.

Le dernier café textile s’est déroulé à Halluin. Le 15 Juin, le prochain café citoyen textile se déroulera à la Mousserie sur le thème de la mémoire. Ce café textile aura un regard croisé entre les mineurs marocains de Mons et les travailleurs du textile de Tourcoing. L’objectif est de discuter sur les conditions de travail des ouvriers textile et des miniers. C’est une journée entière.

Le petit musée textile sera déplacé pour expliquer l’histoire du textile. Le musée est ouvert le mardi matin de 10h à 12h et le jeudi de 16h00 à 17h00 à la maison des services de Tourcoing au Pont Rompu.

9h00 : Visite du musée
10h45 : Atelier mémoire des gens des mines et des gens du textile. Ouvert aux publics
Vincent fera le modérateur des débats
12h15 : Déjeuner en commun avec un buffet froid
13h45 : Départ en bus à 13h45 pour visiter le projet de l’Union.
14h00 : Visite de l’écoquartier
Atelier de travail pour monter une exposition commune, pour préparer le Festiwal.

Les foulées du cœur : Projet d’animation sportive pour une manifestation le 14 Octobre – Bord du Canal de Roubaix

Chœur de femmes est une association Roubaisienne. Elle organise des espaces de rencontres et de débats entre femmes sur le statut des femmes, des déjeuner-débats avec des personnes qui ont un parcours atypique ou propose de faire des témoignages. L’association propose des visites ou des moments de partages. L’objectif est de tisser des liens entre les femmes et d’autres associations. L’association fait des partenariats avec plusieurs partenaires, la MDA ou autres associations pour mobiliser sur des réseaux sociaux. L’objectif est d’organiser une manifestation de femmes différemment valides au profit de l’association UNADEP et Emeraude. La manifestation aura lieu le long du canal. L’association souhaite avoir des renseignements sur l’évolution des travaux. Habitante de Roubaix
Comment adhérer à l’association ? Pourquoi adhérer ? Quels engagements ? Proposition de sortie, d’écoute avec un appui avec d’autres associations. Contact : choeurdefemmes@gmail.com MDA : 24 places de la liberté 59100 Roubaix. Prochain événement :We want sex equality de Nigel Cole – Jeudi 14 Juin 2012 à 19h00 au Duplexe Cinémas à Roubaix

Forum ouvert les 15 et 16 Septembre 2012 – Imaginarium –Plaine Image
Le Forum est un événement fort sans programme prédéfinis. Ce sont les participants qui proposent des ateliers et des thèmes de discussions.
A partir d’un thème ou d’une question générale, les gens proposent des ateliers. La discussion, le choix des thèmes abordés sont libres. Le Forum est co-organisé avec la MRES et les colibris. Le Forum démarrera autour d’une question centrale : Quelles solidarités construire dans l’écoquartier de l’Union pour surmonter la crise économique et écologique ?

Le séjour à Bruxelles « Je donne mon ressentis » : mot général : C’est possible et ça donne envie
Certains membres du collectif de l’Union SONT partis visiter des projets originaux et alternatifs à Bruxelles.
Sur la visite d’un habitat coopératif : un des constats est qu’il y a beaucoup de familles nombreuses ayant les prestations sociales ne peuvent pas se loger à Bruxelles, l’habitat est très cher. Bruxelles est divisé en plusieurs quartiers indépendants les uns des autres.
Le projet d’habitat : la commune a cédé pour un prix symbolique un terrain pour que des familles accèdent à un projet collectif via un habitat groupé. Un des autres intérêt est d’avoir développer le volet écologique. Les maisons ne disposent pas de chauffage. C’est du passif, les habitants ont eu accès à des maisons passives avec des aides. Les maisons passives pour familles nombreuses à faibles revenus permettent de se rendre compte que c’est réalisable. Il y a beaucoup de travail derrière. Il s’agit de convaincre, de montrer au pouvoir publics que c’est possible.

Le projet d’agriculture urbaine:Le groupe a rencontré l’association des haricots qui gère des jardins et font de l’agriculture urbaine.
De manière générale la visite et la rencontre avec les acteurs de terrain a été très intéressante pour :

  • créer du lien entre les gens et faciliter le travail collectif.
  • apprendre à se connaître
  • faire la ville de demain de manière différente avec de l’ambition, de la simplicité. Les gens ne veulent plus rester dans la précarité et veulent penser au monde de demain. (ex : les logements sociaux).
  • rencontrer les porteurs de projets et voir qu’il n’avait pas la langue de bois. En effet, même si nous avons des idées il faut aussi les réaliser progressivement et rester sur terre pour penser le projet de manière globale.
  • mobiliser les personnes qui sont dans la précarité et montrer que c’est possible de redonner de l’espoir et de construire des projets. Les projets que le collectif a découvert ne sont pas tombés du ciel, c’est parti d’une mobilisation. Le collectif existe pour faire bouger les montagnes. Il faut redonner espoir aux gens.

Continuer la revendication du collectif de l’Union, d’être acteur du projet et non un simple spectateur. S’engager dans un projet alternatif, penser différemment nos modes de vie, cela transforme la vie de tout le monde. Ca transforme la vie de tout le monde. C’est possible

Des services civiques à l’Union : qui sont-ils ? Que souhaitent-ils ?

L’objectif des services civiques est de mobiliser la population à l’après pétrole en organisant des balades pour sensibiliser les gens sur le projet en partant des quartiers. Chacun leur tour, les services civiques nous ont donné une idée de ce qu’ils souhaitent faire. Voilà quelques extraits de leur perception de la mobilisation des quartiers :

  • Aller à la rencontre des quartiers défavorisés et proposer des activités variées pour les intéresser au projet de l’Union, pour les inciter à participer au projet
  • Rassembler le maximum de personnes parce que construire l’Union, c’est construire la ville de demain. Il y a un forum le 15 et 16 Septembre
  • Mobiliser le plus de personnes : Blanc-seau, Epidème, Gambetta sur l’Habitat écologique, les jardins familiaux.
  • Mobiliser les habitants pour promouvoir une parole autonome
  • Notre rôle : parler de l’Union, de Roubaix-Tourcoing-Wattrelos (parc, habitat, kipsta) ; présenter du projet pour que l’Union ne devienne pas un ghetto de riche et bénéficie à tout le monde, des plus jeunes au plus vieux.
  • Permettre la reconnaissance des anciens du textile
  • Réduire les inégalités et mobiliser les quartiers de proximité
  • Faire des animations avec la population, on souhaite que l’Union parte des quartiers populaires

Fin de l’Atelier Public, Rdv en Juillet pour notre Assemblée Générale !

Spip | | Suivre la vie du site RSS 2.0